Kenya: Appui à la Création et au Renforcement des Capacités des Associations pour la Promotion du Développement de Races Locales en Afrique…

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Organization: African Union – InterAfrican Bureau for Animal Resources
Country: Kenya
Closing date: 20 Jun 2018

Informations Générales

Le Bureau Interafricain des Ressources Animales (BIRA) est un bureau technique spécialisé du Département de l’Économie Rurale et de l’Agriculture (DERA) de la Commission de l’Union Africaine (CUA). Le mandat du BIRA est d’assister et de coordonner l’exploitation du bétail, des ressources halieutiques et des animaux sauvages pour le bien-être des populations et le développement économique des États Membres de l’Union Africaine (UA). La mission de l'UA-BIRA est d’assurer le leadership dans le développement des ressources animales en Afrique en soutenant et renforçant les capacités des États Membres de l’UA et des Communautés Économiques Régionales (CER).

En vertu de cette mission, l'UA-BIRA a élaboré un cadre pour aligner l’élevage sous les piliers du Programme détaillé de développement de l’agriculture africaine (PDDAA). L'utilisation durable des ressources zoogénétiques est un domaine prioritaire sous le quatrième pilier du cadre de l'UA. Afin de mener à bien cette stratégie, l'UA-BIRA a reçu un soutien financier de l'Union européenne (UE) pour la mise en œuvre du projet qui met l'accent sur «le renforcement des capacités des pays africains à la conservation et l'utilisation durable des ressources génétiques des animaux d'Afrique».

L'objectif du projet est de renforcer la capacité des pays et des communautés économiques régionales à l'utilisation durable et la conservation des ressources génétiques animales africaines à travers la politique nationale et régionale, l'institutionnalisation des instruments juridiques et techniques, ce qui se traduira par l'exploitation judicieuse des ressources génétiques animales en Afrique.

Cet objectif sera atteint par le biais de:

  • l'établissement de l’état et des tendances des ressources zoogénétiques en Afrique.
  • le développement de cadres stratégiques pour l'utilisation durable des ressources génétiques animales.
  • l’établissement ou le renforcement des initiatives de conservation nationales et régionales et des stratégies d'amélioration.
  • la promotion des connaissances, attitudes et pratiques de la contribution de l'élevage à la croissance économique, la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté.

Contexte

Dans les systèmes paysans et pastoraux, le bétail remplit de nombreuses fonctions allant au-delà de la production de viande, de lait et d'œufs, notamment d'engrais, de carburant, de traction et de transport, ce qui représente un moyen d'épargne et d'investissement. Un des rôles importants des éleveurs est la préservation des valeurs. Ils conservent les animaux avec des caractères qui peuvent actuellement ne présenter aucun intérêt commercial. À la longue, ces animaux peuvent être d'une grande valeur, quand on considère les scénarios environnementaux et économiques changeants. De tels caractères incluent des caractéristiques de «survie», en prenant pour exemple la capacité de faire face aux maladies. En maintenant les animaux exposés à la sélection naturelle, les éleveurs jouent un rôle crucial et essentiel dans l'utilisation durable des caractères d'adaptation et de fitness. Les associations d'éleveurs peuvent être essentielles au succès à long terme de la conservation des ressources génétiques animales, en jouant de nombreux rôles, y compris un suivi efficace des menaces pesant sur les races et les espèces. Ils sont les principaux gardiens des ressources génétiques animales et jouent un rôle dans la promotion des stratégies d'élevage. Leurs rôles peuvent également inclure des tâches pratiques telles que la distribution de matériel génétique amélioré, l'enregistrement et l’identification des animaux et la sécurisation des financements. En Afrique Centrale, les associations d'éleveurs tentent de faire avancer les programmes de conservation et d'utilisation durable des ressources génétiques animales. Le développement des associations d'éleveurs est une préoccupation majeure pour les gouvernements et les praticiens du développement en Afrique Centrale. Certaines ONG ont organisé des communautés villageoises en associations d'éleveurs, mais la principale force contraignante demeure la disponibilité de crédits et le développement de certaines infrastructures. Les preuves empiriques montrent que les associations d'éleveurs solides peuvent accéder au crédit, aux intrants agricoles, aux services de vulgarisation et aux marchés de manière efficace. Cependant, les difficultés rencontrées sont le manque d'innovation et la réactivité au marché, la qualité relativement médiocre des produits et la mauvaise gestion de la production. Ces organisations ont besoin de renforcement de capacités organisationnelles, structurelles et techniques et une formation notamment dans la mise en œuvre des programmes de sélection.

Dans ce contexte, le Bureau Interafricain des Ressources Animales de l’Union Africaine (UA-BIRA) cherche à identifier et engager les services d’un consultant pour le renforcement des capacités organisationnelles, structurelles et techniques des associations d’éleveurs pour le développement des races locales en Afrique Centrale.

Objectifs

L’objectif de cette consultation est de renforcer les capacités organisationnelles, structurelles et techniques des associations d’éleveurs pour le développement des races locales en Afrique Centrale.

De façon spécifique, il s’agira pour le consultant de :

  • Faciliter un atelier s’axant principalement sur l’identification des besoins organisationnels, structurels et techniques des associations d’éleveurs pour le développement des races locales en Afrique Centrale.
  • Susciter la création d’associations d’éleveurs de races et leurs inculquer les principes de base et des techniques nécessaires au développement des races locales en Afrique Centrale.
  • Développer de modules et matériaux de formation sur les principes associatifs, le leadership et la gouvernance démocratique des associations.
  • Rédiger les rapports de l’atelier de formation et formuler les recommandations pour le suivi de la formation.

Resultats Attendus

  • Un atelier sur l’identification des besoins organisationnels, structurels et techniques des associations d’éleveurs pour le développement des races locales en Afrique Centrale est organisé.
  • La création d’associations d’éleveurs de race est suscitée et les principes de base et les techniques nécessaires au développement des races locales en Afrique Centrale leurs sont inculquées.
  • Les notions et principes de base de l’associativité et les textes réglementaires les régissant sont maîtrisées par les participants.
  • Le leadership et ces avantages au sein d’une organisation associative sont définis.
  • Les principes et règles de bonne gouvernance régissant l’efficacité des associations sont compris de tous les participants.
  • Les modules et matériaux de formation sur les principes associatifs, le leadership et la gouvernance démocratique des associations développés.
  • Les rapports de l’atelier de formation sont rédigés incluant les recommandations formulées pour le suivi de la formation.

Livrables

Rapport de démarrage (RD)

Un rapport de démarrage (RD) dans les 5 jours suivant la signature du contrat. Le RD d'au plus 10 pages devrait inclure la méthodologie proposée, le calendrier et le programme d'activités, les lieux à visiter, les personnes à rencontrer et un aperçu du contenu du rapport technique final.

Rapport technique intérimaire (RTI)

Le rapport technique intermédiaire est considéré comme la première ébauche du rapport technique final (RTI) avant qu'une copie finale définitive soit formellement et officiellement soumise à l’UA-BIRA pour acceptation.

Rapport technique final (RTF)

Le rapport technique final (RTF) devrait prendre en compte les contributions et les commentaires des parties prenantes concernées et de l’UA-BIRA. Le projet de rapport final doit être soumis à la fin de la période d'exécution des tâches. Une fois validé, trois (03) copies du rapport final de la consultation, dans lequel les données brute obtenues sont annexées, doivent être soumises à l’UA-BIRA.

Durée de la Consultation

La consultation sera exécutée dans un délai de 10 jours, ouvrables à compter du jour de la signature du contrat.

Rémunération

Le coût total de la consultation sera de 3000 (trois mille) dollar US, couvrant toutes les tâches entreprises.

Profils des Consultants

Qualifications et compétences d’ordre général :

  • Être ressortissant de l’Afrique Centrale.
  • Connaissance des caractéristiques physiques, socio-économiques et politiques des pays de l’Afrique Centrale.
  • Parfaite maîtrise du français.
  • Excellente capacité de rédaction et de communication.

Qualifications et compétences d’ordre spécifique:

Le consultant aura une excellente connaissance du développement de l’élevage en Afrique Centrale et disposera d’importantes expériences dans le milieu associatif.
En particulier, il devrait disposer de :

  • Être titulaire d'un diplôme d'études supérieures en sciences sociales, développement social, sciences animales avec des compétences avérées dans les domaines des productions animales et le renforcement de capacités des organisations paysannes.
  • Avoir au moins 5 années d’expérience dans la conduite de formation dans les domaines en questions.
  • Avoir une expérience solide dans l’élaboration de manuels et de modules de formations sur les sujets en questions.
  • Bonne compréhension de la thématique des ressources génétiques animales en Afrique Centrale et du renforcement des capacités des associations et organisations paysannes ou des associations locales d’envergure nationale.
  • Avoir d’excellentes compétences organisationnelles, de facilitation et de communication.

    Date de Cloture : 20 Juin 2018

How to apply:

Les offres de service doivent comprendre une lettre de motivation adressée au Directeur de l’UA-BIRA, un curriculum vitae faisant ressortir la qualification et l’expérience professionnelle de l’intéressé et une offre financière.

Les offres de service complètes portant la mention "**Appui à la création et au renforcement des capacités des associations pour la promotion du développement de races locales en Afrique Centrale**" devront être transmises par E-mail à l’adresse suivante :

Directeur de l’UA-BIRA
P.O. BOX 30786, 00100 Nairobi, Kenya
FAX: +254-20-367-4143
E-mail:procurement@au-ibar.org et copie à: khalid.seid@au-ibar.org

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Don't Miss Another Job Opportunity !

Join over 15,000 people who get notified daily. Enter your Email Address and subscribe for free.